La taille Lorette

Le 4 mai 1937, Château du Boissard


12 pots de fleurs pour les lots de la Kermesse de ses filles, chacun suivant ses moyens.

Gloxinia
Le vieux poirier est taillé à la Lorette. La taille Lorette du nom de son inventeur chef de pratique à l'école d'horticulture de Wagnonville au début du siècle "dernier", est une taille d'été sur des poiriers et pommiers en forme palissée , souvent Pyramides, Palmettes et Cordons.

On taille sur les rameaux verts de l'année et non sur le bois comme la taille d'hiver dite trigemme. Les dates d'intervention sont simples: 15 juin, 15 juillet, 15 août et 15 septembre. Le but de cette taille est de supprimer les rameaux à bois au profit des yeux stipulaires de la base du rameau moins vigoureux mais plus fertiles afin de provoquer la mise à fruits.

Fin avril , il faut tailler les prolongements des branches de charpente, 20 cm pour les arbres en formation totalement pour les autres.

En juin les yeux de la base des rameaux se seront développer en dards qui se développeront plus tard en bouton à fleur. Les yeux des extrémités se seront transformés en rameaux à bois sous l'effet de l'apport en sève toujours plus forte aux extrémités. Ces rameaux lignifiés de la taille d'un crayon seront taillés sur leur empâtement et les plus faibles à trois feuilles.

En juillet et août  idem. Chaque taille provoque un afflux de sève aux bourgeons qui suivant leur localisations évoluent vers un dard un bouton ou un rameau à bois.
En septembre dernière taille. La végétation ralentit déjà et les dards ne partiront plus à bois, on rabat alors les coursonnes sur les productions utiles dards et boutons.

Arboriculture fruitière, Hachette 1947
Cette "nouvelle" façon de tailler a eu des détracteurs qui lui reprochaient d'épuiser les arbres fruitiers

3 commentaires:

  1. Je me demandais si il y a encore des passionnés qui pratiquent la taille lorette et ainsi partager nos connaissances. Meme à l'école agricole de Wagnonville,berceau de la méthode,ils ont laissé tombé leus poriers!!
    Bien arboricolement.. Jean-Pierre

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien sûr et avec plus de 35 ans d'expérience
      Chercher " Jardin des fraternités ouvrière mouscron"
      ou écouter vers 22 minutes 25sec https://www.youtube.com/watch?v=es9neSDl5V0

      Supprimer
  2. Cette taille donne l'impression d'être "une usine à gaz" c'est d'une complexité d'après les explications de la figure 100.
    Personnellement, je préfère m'appuyer sur un arbre fruitier avec une bonne structure générale que je reconduirer en douceur chaque fin d'hiver et laisser faire la nature pour le reste.
    Cette manière de procéder me permet d'éviter les grands acoups de productions bisannuels.
    Petite précision, je suis justement arrivé sur cette page parce que avant j'ai écouté la vidéo des fraternités ouvrières qui mentionnait cette taille.
    Cordialement El Cid

    RépondreSupprimer